Alliance biblique universelle

Les statistiques de la traduction des Ecritures de 2021 sont disponibles

Chaque année, au mois de septembre, la traduction est à l’honneur. En effet, le 30 septembre se tient la Journée internationale de la traduction. La date a été retenue car elle correspond à la fête de saint Jérôme, célèbre traducteur de la Bible en latin, considéré comme le saint patron des traducteurs. À cette occasion, nous vous proposons de dresser un état des lieux de la traduction de la Bible dans le monde.

En 2021, malgré les perturbations causées par le Covid-19 pour la deuxième année consécutive, les Sociétés bibliques du monde entier ont publié de nouvelles traductions des Ecritures dans 90 langues utilisées par 794 millions de personnes – soit un peu plus de 10 % de la population mondiale.

Du Mexique au Myanmar, 48 groupes linguistiques – représentant au total 11 millions de personnes – ont reçu des primo-traductions des Ecritures, ce qui veut dire que ces textes bibliques n’étaient jusque-là pas disponibles dans ces langues. Des révisions ou des nouvelles traductions ont été achevées dans 432 autres langues utilisées par 783 millions de personnes, permettant un accès aux Ecritures à des groupes linguistiques dont les besoins n’étaient plus remplis par les traductions antérieures.

 

« Chacune de ces traductions va toucher et transformer la vie d’individus, de familles et de communautés, a commenté Michael Perreau, directeur général de l’ABU. Nous sommes vraiment reconnaissants aux traducteurs qui ont consacré des années de leur vie afin de permettre à leur groupe ethnique de disposer des Ecritures, en travaillant souvent dans des circonstances très difficiles. Nous sommes aussi reconnaissants aux donateurs des quatre coins du monde qui, grâce à leur partenariat, ont permis à des millions de personnes supplémentaires d’avoir accès à l’espérance et au réconfort que procure la Parole de Dieu en ces temps de grande incertitude. »

 

Des primo-traductions dans 48 langues

Parmi les 48 primo-traductions publiées l’an dernier par les Sociétés bibliques, 3 étaient des Bibles intégrales.

Le lancement de la Bible en khualsim, langue parlée par 7 000 habitants du Myanmar, s’est fait à la fois dans la joie et les larmes. Il a eu lieu en novembre sur Zoom après 18 mois de retards et de perturbations causées par le Covid-19, sans compter le coup d’Etat survenu en février. Fait tragique, le traducteur et pasteur Bernard Luai Hre, ainsi que son fils, le pasteur Van Ceu Aung, qui avait lui aussi collaboré à la traduction, sont tous les deux morts du virus quelques jours seulement avant la réception à leur domicile d’exemplaires de la nouvelle Bible.

« Lors de la cérémonie de lancement, le prédicateur a déclaré : “Bernard Luai Hre a prouvé par sa vie que le ciel et la terre passeront, mais que les paroles de Dieu ne passeront jamais” », a indiqué Khoi Lam Thang, secrétaire général de la Société biblique du Myanmar.

La première Bible en asturien a été saluée comme un cap historique pour les 110 000 locuteurs de l’asturien, qui vivent principalement dans la province espagnole des Asturies et dans certaines régions du Portugal. Traduite à partir des textes sources originaux, la Bible en asturien a été primée en reconnaissance de sa contribution significative à la culture et la langue asturiennes.

Juste avant Noël, des centaines de locuteurs du santali, qui vivent dans des régions reculées du Nord-Ouest du Bangladesh, ont fêté la publication de la toute première Bible dans leur langue par des danses, des chants et des prières. Bien que 89 % de la population du Bangladesh soit musulmane, la majorité des 225 000 Santali sont chrétiens.

8 groupes ethniques ont accueilli le tout premier Nouveau Testament dans leur langue : 5 en Afrique et 3 en Asie. Dans un village perdu de la province indonésienne de Papouasie, des centaines de locuteurs du walak se sont rassemblés en septembre pour rendre grâce pour le tout premier Nouveau Testament dans leur langue. Alors que cette ethnie était déchirée depuis des générations par la guerre et les rivalités, la paix est arrivée il y a 20 ans lorsque le projet de traduction a démarré et que les dirigeants ont eu la possibilité de découvrir pour la première fois des ébauches d’extraits des Ecritures dans leur langue.

« Les membres de la tribu voisine, les Lani, leur avaient annoncé l’Evangile en lani, qui présente quelques similitudes avec le walak. Mais cela ne parlait pas à leur cœur. Voilà pourquoi le Nouveau Testament en walak était attendu avec tant d’impatience par cette ethnie », indique Anwar Tjen, responsable de la traduction à la Société biblique indonésienne, qui a fait plusieurs jours de voyage pour se rendre à la cérémonie de dédicace. 

Des primo-traductions de livrets ou des portions supplémentaires du texte biblique ont aussi été publiées dans 37 autres langues de par le monde, dont 5 au Mexique et 4 au Guatemala.

Au Guatemala, dans le cadre d’un chantier en cours portant sur la traduction de l’Ancien Testament, l’équipe de traduction en kaqchikel occidental a publié les livres des Juges et d’Esther.

Dora Marina Cuc Bocel, 41 ans, responsable de l’équipe de traduction, lit souvent à haute voix des passages de ces textes bibliques à sa mère et à sa grand-mère, qui ne savent pas lire.

« Elles m’écoutent vraiment avec attention, indique Dora. Elles me disent : “C’est tellement beau et passionnant d’entendre ces textes en kaqchikel ! On comprend tout. C’est Dieu qui parle à notre cœur.” Cela me motive, parce que le fait qu’elles soient bénies par la Parole de Dieu dans notre langue montre que ce sera aussi une bénédiction pour beaucoup d’autres. »

 

5,8 milliards de personnes disposent de la Bible intégrale dans leur langue

 

 

Grâce aux efforts accomplis par les Sociétés bibliques et les autres associations de traduction biblique, en ce début d’année 2022 la Bible intégrale est disponible dans 719 langues utilisées par 5,8 milliards de personnes. Près de 70 % de ces Bibles ont été traduites par des Sociétés bibliques membres de l’Alliance biblique universelle.

1 593 autres langues disposent du Nouveau Testament et 1 212 de livrets. En tout, ce sont 7,1 milliards de personnes qui ont accès à au moins une partie du texte biblique dans leur langue maternelle.

Mais pour plus de la moitié des langues du monde, utilisées par 219 millions de personnes, il n’existe toujours pas le moindre texte biblique. Et 1,5 milliard de personnes ne disposent pas de la Bible intégrale.

C’est pourquoi l’Alliance biblique universelle et les autres associations de traduction biblique poursuivent leurs efforts afin d’atteindre l’objectif de permettre à toutes les langues de disposer des Ecritures. Une plus grande collaboration, les avancées technologiques et les investissements des donateurs ont tous contribué à créer ces dernières années une dynamique sans précédent en matière de traduction des Ecritures.

 

Une vision ambitieuse : réaliser 1 200 traductions d’ici 2038

Afin d’accompagner cette dynamique, l’Alliance biblique universelle concentre ses efforts depuis 2018 sur la mise en œuvre d’une vision ambitieuse : réaliser 1 200 traductions des Ecritures d’ici 2038. Il s’agira pour 880 de primo-traductions et pour 320 de nouvelles traductions ou de révisions.

A ce jour, 103 traductions ont été achevées et 312 sont en cours.

 

« Les Ecritures en langue maternelle parlent au cœur des gens et transforment des vies. Voilà pourquoi nous sommes déterminés à réaliser la vision ambitieuse que constitue la Feuille de route de l’ABU pour la traduction biblique, indique Alexander M. Schweitzer, directeur de la Traduction biblique mondiale à l’ABU. Et la souffrance et l’angoisse causées par le Covid-19 n’ont fait qu’augmenter l’urgence de cette tâche qu’est la traduction de la Bible.

« Cela n’est pas une entreprise facile. Elle nécessite entre autres des fonds importants d’environ 30 millions USD par an ainsi que des actions de formation et de soutien d’envergure afin de permettre aux traducteurs de fournir des traductions bibliques d’une grande qualité. Il faut vraiment se mobiliser dans la prière alors que les Sociétés bibliques du monde entier associent leurs efforts et motivent leurs soutiens afin qu’ils contribuent à ce que cette vision devienne réalité. »

 

Des nouvelles traductions et des révisions qui parlent aux nouvelles générations

Les langues évoluent avec le temps et les traductions des Ecritures deviennent parfois désuètes ou difficiles à comprendre, en particulier pour les jeunes générations. En 2021, les Sociétés bibliques ont publié des nouvelles traductions ou des révisions des Ecritures dans 43 langues utilisées par plus de 780 millions de personnes.

Des nouvelles traductions ou des révisions de la Bible intégrale ont été publiées dans plusieurs langues majeures comptant 10 millions de locuteurs ou plus, notamment l’allemand, l’amharique (Ethiopie), le néerlandais, l’hausa ajami (Nigéria), le taiwanais, le hongrois et le serbe. Et au Mozambique, malgré un cyclone dévastateur, près d’un an de confinement dû au COVID et des attaques terroristes régulières dans le Nord du pays, deux nouvelles traductions de la Bible ont été publiées en xichangana et en emakhuwa, langues parlées par 10,6 millions de personnes.

Le coréen est parlé par près de 81 millions de personnes, dont plus de 50 millions vivent en Corée du Sud. En novembre, une nouvelle traduction du Nouveau Testament et des Psaumes a été publiée par la Société biblique coréenne, destinée en particulier à la jeune génération de Sud-Coréens. 

« Notre langue et les habitudes de lecture de notre jeunesse connaissent une évolution rapide et massive, notamment sous l’impulsion des médias numériques, explique Jae Min Ho, secrétaire général de la Société biblique coréenne. Nous espérons que cette nouvelle traduction sera lue par beaucoup de jeunes qui n’ont pas l’habitude de lire les versions traditionnelles de la Bible que nous avons en Corée du Sud. »

  

8 éditions d’étude pour approfondir la compréhension

Les éditions d’étude aident aussi à approfondir sa compréhension des Ecritures. 8 langues parlées par près de 331 millions de personnes tant en Afrique, en Asie qu’au Moyen-Orient, ont reçu des éditions d’étude au cours de l’année dernière.

L’arabe est la langue de près de 274 millions de personnes. La publication de la toute première Bible d’étude Van Dyke en arabe a été une des réalisations majeures de la Société biblique égyptienne. Bien que la traduction Van Dyke en arabe de 1865 soit l’édition de la Bible en arabe la plus utilisée et la plus respectée au monde, elle est très difficile à comprendre pour la génération actuelle.

Cette Bible d’étude, qui va faire date après quasiment 20 ans de travail, explique les termes et les expressions qui ne sont pas familiers aux locuteurs actuels de l’arabe, ainsi que le contexte dans lequel le texte a été écrit. Elle a été validée par les dirigeants de toutes les confessions, y compris par Sa Sainteté le pope Towadros II, de l’Eglise orthodoxe copte.

« J’encourage tout le monde, et en particulier les théologiens, les prêtres, les pasteurs et les familles, à se procurer cet ouvrage et à l’utiliser dans leur étude de la Bible, a déclaré le pope Towadros. Il aide vraiment à mieux comprendre les textes bibliques. » 

Les 5 000 exemplaires du premier tirage ont été vendus en un mois et la moitié du tirage suivant (porté à 13 000 exemplaires), dont la livraison a eu lieu en décembre, s’est écoulée en 10 jours.

 

Des extraits du texte biblique dans 10 langues des signes

Parmi les 400 langues des signes qui existent dans le monde, seules 60 environ disposent d’une partie du texte biblique et une seule de la Bible intégrale. L’an dernier, les Sociétés bibliques ont réalisé des extraits du texte biblique dans 10 langues des signes.

En juillet, la Société biblique de Ceylan a publié 10 paraboles tirées de l’évangile de Luc en langue des signes sri-lankaise. Non seulement elle a mis en ligne les vidéos sur YouTube, mais elle a procédé à leur diffusion sur des centaines de DVD remis à des écoles pour enfants sourds de tout le pays.

« Alors que je ne savais pas grand-chose sur Jésus, raconte Arun Terone, un jeune homme sourd membre de l’équipe de traduction, cela m’a permis de le connaître beaucoup mieux. Nous apprenons la Parole de Dieu au moyen de la langue des signes et nous apprenons à la traduire en langue des signes. Je crois bien que cela pourrait changer ma vie. »

 

Des Ecritures en braille dans 4 langues

Bien qu’il existe des versions audio des Ecritures dans un grand nombre de langues, beaucoup de personnes aveugles préfèrent utiliser le braille pour accéder aux Ecritures de manière plus approfondie et plus indépendante. Cependant, moins de 10 % des 719 langues qui disposent de la Bible intégrale l’ont au format braille. 

En 2021, les Sociétés bibliques ont publié la Bible intégrale en braille dans 2 langues et des extraits dans 2 autres. La Bible intégrale en braille swahili est la toute première publication en braille réalisée par la Société biblique tanzanienne, tandis que la Bible en braille acholi permet à la troisième langue locale d’Ouganda de disposer de la Bible intégrale.

« Cette Bible rétablit mon humanité, a indiqué Justina Kamili, qui a lu à haute voix un passage de la Bible en braille au cours de la cérémonie de dédicace de la Bible en braille swahili en Tanzanie. A présent je peux aller à l’église et adorer Dieu avec les autres paroissiens. »

« Le fait d’inclure les personnes déficientes visuelles, d’être à l’écoute de leurs besoins et de leur offrir un accès aux Ecritures dans le format qu’elles préfèrent procure à toutes les personnes concernées un sentiment de justice, d’honneur et d’autonomie », indique Ingrid Felber-Bischof, qui supervise le ministère braille de l’ABU dans le monde entier. 

Faites un don

Associez-vous à nos actions, faites un don

Pour faire un don au tritre de l'impôt sur le revenu, cliquez ici La Fondation Bible & Culture est également habilitée à recevoir les dons dans le cadre de l 'IFI

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Colombe - Nouvelle Segond révisée (1978) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
30.95
Produit épuisé
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard
11.50
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales
140.00
Produit épuisé