Alliance biblique universelle

Au Malawi, les locuteurs de l’elhomwe sont ravis de la publication du tout premier Nouveau Testament dans leur langue

Publié le 23 juillet 2015

MALAWI

Après avoir passé toute leur vie à lire la Bible, écouter des sermons et vivre toute leur spiritualité dans une langue qui n’est pas la leur, les Elhomwe du Malawi sont ravis de disposer de la toute nouvelle version du Nouveau Testament dans leur langue maternelle. Celle-ci a été lancée l’an dernier par la Société biblique du Malawi et on compte beaucoup sur elle pour aider les chrétiens elhomwe à progresser spirituellement. (Nous vous invitons à visionner la vidéo à la fin de cet article.)

 

Assis dans une petite chapelle en briques crues d’un village du sud du Malawi, le cultivateur Manuelo Paya regarde avec fierté sa fille Falice, âgée de 12 ans, tandis qu’elle lit à haute voix le chapitre 5 de Matthieu. C’est la première fois qu’elle lit un texte dans sa propre langue, car le Nouveau Testament en elhomwe est le tout premier livre jamais publié dans cette langue.

 

Manuelo Paya, un cultivateur, et sa famille. Son épouse ne sait pas lire, comme tant de femmes des zones rurales au Malawi, mais elle et son mari sont fiers d’entendre leur fille Falice âgée de 12 ans (en rose) lire le Nouveau Testament dans leur langue, l’elhomwe. (Photo : Katri Saarela, Union des paroisses luthériennes d’Helsinki)

« C’est un livre merveilleux ! s’exclame-t-il. J’apprécie beaucoup qu’il soit écrit dans ma langue maternelle. La langue elhomwe a été un peu oubliée, mais ce livre va contribuer à ce qu’elle soit transmise à nos enfants. »

Une expérience nouvelle et puissante

Jusqu’à maintenant, les chrétiens appartenant aux 1,5 million de Malawites locuteurs de l’elhomwe devaient utiliser la Bible en chichewa, qui est avec l’anglais une des deux langues officielles du pays. Le fait de lire la Bible, et même de prier, dans leur langue est pour eux une expérience nouvelle et puissante, selon Hayes Metani, un des traducteurs en elhomwe.

 

Hayes Metani (à gauche) et Brian Chifika, deux des traducteurs en elhomwe.

(Photo : Katri Saarela, Union des paroisses luthériennes d’Helsinki)

« C’est la première fois que les locuteurs de l’elhomwe peuvent vraiment commencer à comprendre l’Evangile, observe-t-il. Nous n’avions pas cette possibilité jusque-là car nous utilisions une langue que nous ne comprenons pas précisément. »

Et de poursuivre en décrivant la stupéfaction que les paroissiens ont manifestée récemment au cours d’un culte à l’église, lorsqu’on a demandé à un membre de l’assemblée de prier en elhomwe.

« Dieu entend notre langue ! »

« Ils se sont exclamés : “Mais nous ne savions même pas que nous pouvions parler avec Dieu dans notre langue – et que Dieu entend notre langue !” », se souvient-il en souriant.

Olive Limani, qui est chef d’un village elhomwe, brandit son Nouveau Testament avec un visage rayonnant.

« Je suis vraiment ravie de pouvoir tenir ce livre entre mes mains ! Ce Nouveau Testament va avoir deux types d’impact sur les Elhomwe : d’abord au niveau de leur croissance spirituelle, mais aussi par rapport à l’apprentissage de notre langue par nos enfants. Pendant très longtemps, l’elhomwe a été dédaigné. A présent, les Malawites se rendent compte
de sa valeur. »


Des locuteurs de l’elhomwe de tous les âges et de tous les milieux ont pris part à la traduction de ce Nouveau Testament.

(Photo : Katri Saarela, Union des paroisses luthériennes d’Helsinki)

Brian Chifika, autre membre de l’équipe des traducteurs, explique qu’un grand nombre d’Elhomwe ont pris part au chantier de traduction.

« Nous faisons beaucoup de travail sur le terrain : nous allons dans les villages à la rencontre des gens ordinaires. Ils se montrent très intéressés et éprouvent un grand sentiment de fierté que la Bible soit en cours de traduction dans leur langue. C’est ce qu’ils attendaient depuis longtemps. »

Merci de prier pour le travail qui se poursuit maintenant afin de réaliser la traduction de l’Ancien Testament. La Société biblique espère que la Bible intégrale en elhomwe sera achevée d’ici 2018.

Andrea Rhodes - ABU © Tous droits réservés – 22 juillet 2015

Texte adapté à partir d’un article écrit par Katri Saarela,
Union des paroisses luthériennes d’Helsinki

Médias

Faites un don

Faites un don

Associez-vous à nos actions, faites un don

Pour faire un don au tritre de l'impôt sur le revenu, cliquez ici Notre Fondation Bible & Culture est également habilitée à recevoir les dons dans le cadre de l 'ISF

Nos projets en France et à l'international

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Bible en français courant - Gros caractères
Avec les deutérocanoniques La Bible en français courant - Gros caractères Auteur : Collectif
Prix : 41.00 EUR
La Nouvelle Bible Segond - Edition d
Edition d’étude La Nouvelle Bible Segond - Edition d'étude Auteur : Collectif
Prix : 46.50 EUR
La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Segond révisée 1978 (Colombe) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 30.95 EUR
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard Auteur : Collectif
Prix : 13.95 EUR
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 140.00 EUR

Les prières les plus suivies de notre communauté 2ou3.com