Solidarité

Égypte : la vie chrétienne s’épanouit

Publié le 13 février 2018

C'est dans ce pays que, juste après la naissance de Jésus, la Sainte Famille a trouvé refuge. Et c'est dans ce pays qu'on trouve la plus ancienne Église chrétienne du monde. Mais c'est aussi dans ce pays qu'a été commis en décembre 2016 un violent attentat contre la minorité chrétienne. La Société biblique égyptienne (SBE) travaille dans un contexte tout à fait particulier.

Ramez Atallah a à cœur de donner accès à la Bible aux personnes parlant l’arabe. Secrétaire général de la Société biblique égyptienne (SBE) depuis 26 ans, il raconte son évolution et ce qu’elle accomplit aujourd’hui. Il décrit aussi comment la minorité chrétienne est considérée dans le pays.
Interview.


Ramez Atallah, vous travaillez à la SBE depuis 1990 ; comment êtes-vous arrivé à cette place ?

Avant de commencer à la SBE, je travaillais parmi les étudiants. J’encourageais en particulier les universitaires à étudier la Bible. Il me tient à cœur de donner accès à la Bible aux personnes parlant l’arabe ; c’est ce qui m’a poussé à postuler auprès de la SBE.

 

Quelle était alors la situation économique en Egypte et quels étaient ses effets sur la SBE ?

Au début des années 1990, plusieurs entreprises étatiques ont été privatisées – en réaction au modèle socialiste qui marquait l’Egypte depuis 1952. La SBE a adopté cet esprit du temps et s’est modernisée. Nous avons rendu nos produits plus attractifs et introduit des méthodes innovantes de commercialisation pour répondre aux nouvelles tendances du marché.

 

La SBE a donc beaucoup changé ?

Oui. En 1990, nous avions trois librairies et 17 collaborateurs. Aujourd’hui, nous comptons 16 librairies et environ 220 collaborateurs. Entretemps, neuf Sociétés bibliques régionales ont vu le jour. Et nous disposons d’un immeuble de six étages au Caire abritant des bureaux pour l’administration, la vente et la recherche de fonds ainsi que notre maison d’édition.

 

Quel soutien apportez-vous aux Egyptiens ?

Ces dernières années, nous avons développé 800 produits bibliques différents ; des ouvrages imprimés, mais aussi des éditions audio et vidéo. La moitié de ces produits sont des articles pour enfants. Avec ses différentes offres, la SBE touche chaque année près d’un demi-million d’enfants avec la Parole de Dieu.

 

Comment faites-vous connaître votre travail ?

Depuis quelques années, nous utilisons d’immenses affiches (quatre mètres sur dix) pour promouvoir un nouveau produit ou la Bible. Ces affiches, très efficaces, coûtent excessivement cher et nous recherchons des fonds pour les financer.

 

Quel est aujourd’hui le point fort des activités de la SBE ?

Nous devons développer des produits adaptés à la jeune génération. Par exemple des applications et d’autres médias électroniques qui mettent le texte biblique à leur portée. C’est un dilemme important partout dans le monde. Les jeunes sont accrochés à leurs appareils. Ils ne sont pratiquement plus capables de se concentrer un certain temps sur un contenu. Ils ont l’habitude de consommer rapidement un verset biblique du jour, comme un biscuit chinois à la fin d’un repas. Mais nous ne voulons pas nous contenter de cela.

 

Parvenez-vous à atteindre les jeunes ?

Oui. Par exemple avec notre concours de talents pour jeunes et étudiants, dont l’édition-test a eu lieu en été 2016 sous le titre « A son image ». Chaque prestation devait correspondre à l’un des trois thèmes imposés : « Naissance de Jésus », « Crucifixion et résurrection » ou « Valeurs chrétiennes ». Les participants pouvaient suivre des ateliers de musique, théâtre, poésie, etc. Ce projet a nécessité beaucoup de travail mais cela en a valu la peine puisqu’il nous a permis d’atteindre les jeunes.

 

Expliquez-nous ça.

Parmi les milliers d’adolescents qui ont participé au concours en été 2016, beaucoup étaient désœuvrés pendant les vacances. Mais là, ils étaient motivés à relever le défi et à utiliser leurs talents dans une atmosphère spirituelle saine et « fun » dans l’espoir de gagner un des prix attractifs. Des entreprises locales ainsi que des donateurs ont été associés au projet. Dans de nombreuses prestations, les jeunes ont exprimé leurs luttes et divers aspects de leur chemin de foi. Cet événement nous a permis d’aider des responsables d’Eglises à mieux comprendre les jeunes.

 

Quelle est la situation actuelle des chrétiens en Egypte ?

La vie chrétienne s’épanouit aujourd’hui en Egypte. Beaucoup d’Eglises sont en plein essor et offrent toujours plus d’activités pour tous les âges.

 

Comment se passe la cohabitation entre musulmans et chrétiens ?

La paix règne aussi longtemps que les chrétiens acceptent d’être considérés comme des citoyens de deuxième classe, comme c’est le cas pour la plupart d’entre eux. Mais certains réussissent malgré tout ; la famille la plus riche du pays est chrétienne. Je ne peux donc pas dire que tous les chrétiens sont persécutés, mais on leur mène la vie plus dure dans les villages et dans les régions pauvres.

 

En décembre 2016, un kamikaze s’en est pris à des chrétiens dans une église copte au Caire. 25 personnes ont perdu la vie. Le groupe Etat Islamique a revendiqué l’attentat. Comment avez-vous vécu cette tragédie à la SBE ?

Un employé m’a fait part de ses sentiments en ces termes : « Nous aimons l’Egypte. Nous travaillons pour le bien de notre pays et pourtant nous sommes frustrés. Nous savons que Dieu a le contrôle, et pourtant nous sommes vulnérables et nous avons peur. Nous avons confiance en la bonté de Dieu, et pourtant nous nous demandons « Pourquoi ? ». Nous avons l’obligation d’aimer et de prier pour les meurtriers, et pourtant nous réprimons notre haine et notre colère. »

 

Et comment les chrétiens d’Egypte ont-ils réagi ?

Les Eglises et les chrétiens ont une nouvelle fois écouté Paul qui nous enjoint de ne pas se laisser vaincre par le mal, mais d’être vainqueur du mal par le bien (Romains 12,21). Malgré l’horreur, le deuil et la frustration, les chrétiens d’Egypte ont réagi avec le désir d’amour et de pardon.

 
Propos recueillis par Sidonia Hämmig

 

Pour découvrir les deux autres articles concernant le soutient de l'ABF pour la société biblique d'Egypte : cliquez ici 

La Parole de Dieu a déjà changé positivement la vie de tellement de gens ! En versant un don, les chrétiens d'Egypte recevront le message biblique ! Nous vous remercions infiniment pour votre soutien et pour vos prières.
Pour faire un don à la SBE : télécharger le bulletin en cliquant ici 

 

© Société biblique Suisse  

Médias

En rapport

  • DVD

    Le monde de Kingsley / Le courage :...

    pages
  • Le monde de Kingsley

    Le monde de Kingsley / Le pardon :...

    pages

Soutenir le projet

Soutenir le projet

Je soutiens ce projet en faisant un don

Pour faire un don au tritre de l'impôt sur le revenu, cliquez ici Notre Fondation Bible & Culture est également habilitée à recevoir les dons dans le cadre de l 'IFI

Articles de la même thématique

Nos projets en France et à l'international

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Bible en français courant - Gros caractères
Avec les deutérocanoniques La Bible en français courant - Gros caractères Auteur : Collectif
Prix : 41.00 EUR
La Nouvelle Bible Segond - Edition d
Edition d’étude La Nouvelle Bible Segond - Edition d'étude Auteur : Collectif
Prix : 46.50 EUR
La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Segond révisée 1978 (Colombe) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 30.95 EUR
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard Auteur : Collectif
Prix : 13.95 EUR
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 140.00 EUR