Alliance biblique universelle

Statistiques de la traduction des Ecritures pour 2019

Publié le 30 mars 2020

Au cours des cinq dernières années, l'Alliance biblique universelle* a réalisé des traductions des Ecritures pour 1,7 milliard de personnes.

*L’Alliance biblique universelle regroupe des Sociétés bibliques qui opèrent dans plus de 240 pays et territoires. Collectivement, elles constituent l’organe de traduction, de publication et de diffusion de la Bible le plus important au monde. Elles sont également engagées dans divers domaines tels que la prévention du VIH et du sida, la guérison des traumatismes et l’alphabétisation. Les Sociétés bibliques travaillent avec toutes les Eglises chrétiennes et un grand nombre d’organisations non gouvernementales internationales. Pour de plus amples informations, vous pouvez vous rendre sur notre site unitedbiblesocieties.org

En l’espace de seulement cinq ans, les Sociétés bibliques ont réalisé des traductions des Ecritures pour plus d’un cinquième de la population mondiale. Ce sont en effet des traductions dans 270 langues utilisées par plus de 1,7 milliard de personnes qui ont été réalisées depuis 2015.

Des primo-traductions des Ecritures ont été réalisées dans 154 langues utilisées par 186 millions de personnes, dont 57 millions voyaient pour la première fois la Bible intégrale dans leur langue. 116 autres langues ont reçu des nouvelles traductions ou des révisions, représentant un public potentiel total de 1,5 milliard de personnes.

Ces chiffres montrent les progrès considérables qui sont accomplis actuellement en matière de traduction des Ecritures par l’Alliance biblique universelle (ABU), réseau mondial de Sociétés bibliques opérant dans plus de 240 pays et territoires.

 « La générosité des donateurs des quatre coins du monde et l’engagement des traducteurs de la Bible, dont beaucoup travaillent dans des circonstances difficiles, ont permis de publier les Ecritures dans les langues de 1,7 milliard de personnes au cours des cinq dernières années, a déclaré Michael Perreau, directeur général de l’ABU. Il s’agit d’un chiffre impressionnant. Mais ce qui nous passionne et nous motive avant tout, c’est la façon dont Dieu va utiliser sa Parole pour transformer la vie d’individus, d’Eglises et de communautés entières. » (Des informations sur les traductions lancées par les Sociétés bibliques en 2019 sont fournies plus loin.)

En ce début de décennie, la Bible intégrale est disponible dans 694 langues utilisées par 5,7 milliards de personnes. Pour près des trois quarts d’entre elles, il s’agit de traductions qui ont été réalisées par l’Alliance biblique universelle.

Le nombre de personnes disposant simplement du Nouveau Testament dans leur langue dépasse désormais les 793 millions, tandis que 463 millions d’autres ont accès à diverses parties des Ecritures. Plus de la moitié des langues du monde ne disposent d’aucun texte biblique.

Cela signifie qu’un total de 1,5 milliard de personnes attendent encore la Bible intégrale dans leur langue.

L’Alliance biblique universelle et d’autres associations de traduction biblique sont déterminées à faire en sorte que les Ecritures soient disponibles dans toutes les langues. Pour la première fois dans l’histoire, il s’agit d’un objectif réaliste pour notre génération.

La collaboration grandissante et le soutien généreux des donateurs ont créé une dynamique sans précédent en matière de traduction des Ecritures. Aujourd’hui, grâce à la mise en commun des outils, des ressources et des processus, la traduction des Ecritures est réalisée plus rapidement, mais aussi de façon plus exacte et plus efficace, que jamais auparavant.

Production de 1 200 traductions d’ici 2038

Profitant de l’accélération du rythme en matière de traduction des Ecritures, les Sociétés bibliques se sont lancées dans la mise en œuvre de la Feuille de route pour la traduction biblique : une vision ambitieuse sur 20 ans visant à produire 1 200 traductions, rendant ainsi les Ecritures accessibles à 600 millions de personnes.

En février 2020, 63 traductions des Ecritures avaient été achevées, et 277 autres sont en cours. Toutefois, il reste encore beaucoup à accomplir, avec 860 chantiers supplémentaires qui doivent encore être lancés.

« Notre mission est de remplir non pas des étagères, mais des cœurs avec les paroles des Ecritures qui changent la vie, a déclaré Alexander Schweitzer, directeur de la Traduction biblique mondiale à l’ABU. La vision claire et ambitieuse de la Feuille de route pour la traduction biblique va nous aider à œuvrer encore plus efficacement à l’accomplissement de cette mission. »

 

L’an passé, un record a été atteint sur les cinq dernières années en termes de traductions lancées par l’Alliance des Sociétés bibliques : 90 langues utilisées par près de 617 millions de personnes. Des primo-traductions ont été publiées dans 50 langues, représentant 29 millions de nouveaux lecteurs potentiels. Parmi elles, 6 langues utilisées par 4,2 millions de personnes ont reçu la Bible intégrale pour la première fois.

L’une de ces langues était l’ellomwe, qui est parlé par près de 2,3 millions de personnes au Malawi. Débordant de joie, les locuteurs de l’ellomwe ont organisé une longue procession à travers la ville de Chiringa en portant une réplique géante de la nouvelle Bible symbolisant l’arrivée de la Parole de Dieu parmi eux.

A peine cinq ans plus tôt, ils avaient accueilli le tout premier Nouveau Testament. L’impact qu’il a eu est apparu avec force lors de la cérémonie de dédicace de la Bible intégrale, au cours de laquelle des jeunes ont récité fièrement des versets du Nouveau Testament qu’ils avaient appris par cœur.

 « C’est seulement lorsque notre Nouveau Testament a été publié que les gens ont pris conscience que leur langue pouvait être transcrite et utilisée dans les médias et dans les activités d’Eglise, a raconté Hayes Metani, l’un des traducteurs. La traduction des Ecritures a accompli une véritable œuvre de pionnier parmi les langues et les ethnies minoritaires. »

De l’autre côté du monde, au Myanmar, le pasteur et traducteur Thang Ngai Om a pleuré lorsqu’il a eu entre les mains la toute première Bible dans sa langue, le cho chin. En larmes, il a expliqué que toutes ces années passées à effectuer de longs trajets entre son domicile et le bureau de traduction, en prenant de grands risques pour franchir des rivières en crue pendant la saison des pluies, avaient vraiment valu la peine.

Le nombre de langues ayant reçu leurs premiers livrets ou d’autres livres des Ecritures a atteint en 2019 un record absolu avec 33 langues. Ce chiffre a connu une augmentation constante ces dernières années, et ce principalement pour deux raisons : d’abord, les équipes qui travaillent sur des traductions du Nouveau Testament ou de la Bible intégrale publient de plus en plus de livres des Ecritures à mesure qu’ils sont terminés afin de les mettre plus rapidement entre les mains de la communauté et d’avoir des retours précieux ; ensuite, il y a de plus en plus de chantiers de traduction en langues des signes en cours, ce qui permet de rendre les Ecritures accessibles pour la toute première fois à ce public qui reste en majorité non atteint. (Voir plus bas pour des informations plus complètes sur les progrès accomplis en matière de traduction en langues des signes.)


 Les révisions contribuent à l’interaction avec la Bible

Les langues évoluent avec le temps et les jeunes générations ont parfois beaucoup de mal à comprendre les traductions anciennes des Ecritures. C’est pourquoi un autre volet important du travail des Sociétés bibliques consiste à réviser les traductions existantes ou à produire des traductions complètement nouvelles dans certaines langues qui disposent déjà des Ecritures. En 2019, les Sociétés bibliques ont ainsi publié de nouvelles traductions ou des révisions dans 40 langues utilisées par 588 millions de personnes.

« C’est avec des larmes de joie que je vais maintenant pouvoir distribuer aux jeunes ces nouvelles bibles l’été prochain à l’occasion des camps de préparation à la confirmation », a déclaré Erva Niittyvuopio, responsable sami d’une Eglise de Finlande, lors d’une cérémonie de dédicace organisée en septembre dernier à l’occasion du lancement de la nouvelle Bible en same du Nord. Elle était jusque-là directement témoin des difficultés qu’avaient les jeunes pour lire l’ancienne Bible en same du Nord, vieille de 125 ans.

Cette nouvelle traduction permet aux 30 000 locuteurs du same du Nord, qui sont répartis entre la Finlande, la Norvège et la Suède, d’entrer plus facilement en interaction avec les Ecritures et elle a aussi été l’occasion de créer pour la première fois une forme écrite standardisée de cette langue.

2019 a aussi vu le lancement de la révision d’une traduction en français fort appréciée. Avec plus de 77 millions de locuteurs natifs du français dans le monde, la Nouvelle Français courant peut potentiellement toucher un vaste public tant en Europe qu’au Canada et en Afrique.


Un meilleur accès aux Ecritures pour les sourds et les malvoyants

Environ 10 % seulement des langues des signes disposent de tout ou partie du texte biblique. Du coup, la population sourde, estimée à 70 millions de personnes dans le monde, constitue un des plus grands groupes humains non atteints.

En 2019, 11 langues des signes, utilisées par environ 2,8 millions de personnes sourdes, ont reçu des livres des Ecritures. Le livre des Actes en langue des signes thaï a été terminé, donnant aux 200 000 utilisateurs de cette langue accès à quatre livres de la Bible à ce jour : Marc, Actes, Ruth et Jonas.

« Quand je lis le texte biblique, il y a beaucoup de mots ou d’expressions que je trouve difficiles à comprendre, raconte Vichet Sandjamnai, qui est ancien dans une assemblée de personnes sourdes de Bangkok. Mais maintenant la Bible en langue des signes thaï améliore vraiment ma compréhension et je peux la comparer avec ce que dit le texte. Elle me permet aussi d’avoir davantage confiance en moi pour présenter la Bible à d’autres personnes sourdes. »

Le fait de rendre les Ecritures accessibles aux personnes déficientes visuelles continue d’être un volet important du travail des Sociétés bibliques. En 2019, les Sociétés bibliques allemande, indienne et japonaise ont produit leurs tout premiers livres ou de nouveaux livres des Ecritures en braille.

Des parties du texte biblique en braille ont été publiées dans trois langues indiennes, notamment le premier Nouveau Testament en braille assamais et 8 livres de l’Ancien Testament. 12 langues indiennes disposent à ce jour de la Bible intégrale en braille.

Les utilisateurs du braille allemand ont bénéficié d’un accès élargi à la Bible de Luther de 2017 : les livres deutérocanoniques en braille ont été achevés en 2019, faisant suite à la publication du Nouveau Testament en braille en 2018. De plus, la quasi-intégralité de la Bible de Luther de 2017 a été transcrite au format DAISY (Digital Accessible Information System, ou Système numérique d’accès à l’information), qui permet d’écouter la version audio ou de la lire en braille, avec l’aide d’un affichage en braille.

« Il y a plus de 500 ans, Martin Luther voulait que tout le monde ait la possibilité de lire la Bible dans sa propre langue. Il y a 200 ans, Louis Braille a créé le système des points en relief afin de permettre aux aveugles d’avoir accès au texte imprimé. Aujourd’hui, la vision de Luther et l’aspiration de Braille se trouvent réunies grâce à la technologie numérique de notre époque, a déclaré Ingrid Felber-Bischof, chargée de la coordination du ministère braille mondial à l’ABU. Il est indispensable de publier la Bible dans un format accessible car la Bible est pour tous. »

 

La Bibliothèque biblique numérique (DBL®) a doublé de volume en cinq ans

Le nombre de textes bibliques déposés à la Bibliothèque biblique numérique (DBL®) a doublé au cours des cinq dernières années. Fin 2019, elle contenait 2 424 textes dans 1 589 langues utilisées par 5,7 milliards de personnes.

Le nombre d’enregistrements audio des Ecritures a connu une croissance exponentielle pour atteindre les 1 180 dans 780 langues utilisées par 5,5 milliards de personnes. Suite au dépôt en 2018 de la toute première traduction en langue des signes, des traductions dans cinq autres langues des signes ont été déposées en 2019.

Créée en 2011 en partenariat avec l’alliance pour un impact collectif Every Tribe Every Nation (ETEN), la DBL permet le stockage sécurisé et le partage efficace des traductions des Ecritures réalisées par l’ABU et une soixantaine d’autres contributeurs. Des centaines de millions de personnes ont ainsi la possibilité d’accéder aux Ecritures déposées à la DBL par le biais de sites web et d’applications comme Global.Bible et YouVersion.                                                                                                                                                                                                               

Téléchargez le Communiqué de Presse      

Copyright : Alliance biblique universelle 2020

Médias

1 Jean 1.1-4 - NFC

1. La parole qui donne la vie existe depuis le commencement. Nous l'avons entendue. Nous l'avons vue de nos propres yeux. Nous l'avons observée. Et nos mains l'ont touchée.

2. Cette vie s'est manifestée et nous l'avons vue ! Nous en sommes témoins et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s'est manifestée à nous.

3. Ce que nous avons vu et entendu, c'est à vous que nous l'annonçons aussi ; ainsi vous serez comme nous dans la communion que nous avons avec le Père et avec son Fils Jésus Christ.

4. Et nous, nous écrivons ceci afin que notre joie soit complète ! Dieu est lumière

Soutenir le projet

Soutenir le projet

Je soutiens ce projet en faisant un don

Pour faire un don au tritre de l'impôt sur le revenu, cliquez ici La Fondation Bible & Culture est également habilitée à recevoir les dons dans le cadre de l 'IFI
***9***

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Nouvelle Bible Segond - Edition d
Edition d’étude La Nouvelle Bible Segond - Edition d'étude Auteur : Collectif
Prix : 46.50 EUR
La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Colombe - Nouvelle Segond révisée (1978) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 30.95 EUR
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard Auteur : Collectif
Prix : 11.50 EUR
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 140.00 EUR
La Bible Nouvelle Français courant reliure rigide
Avec les deutérocanoniques La Bible Nouvelle Français courant reliure rigide Auteur : Collectif
Prix : 21.50 EUR